Tout le monde se trompe sur les parents anti-vaccins (Amy Tuteur)

Dans la foulée de l’article précédent, voici un article d’Amy Tutor, posté le 31 janvier 2015 sur SkepticalOB: « What everyone gets wrong about anti-vaccine parents ».


image11-e1422731549759

On les avait prévenus que ça arriverait.

On leur avait dit que ce ne serait qu’une question de temps avant qu’une maladie infantile qui avait été quasiment éliminée aux USA ferait un retour triomphant s’ils ne vaccinaient pas leurs enfants. Et c’est précisément ce qui s’est passé. La rougeole a fait son retour triomphant, mais pas simplement parce qu’un enfant malade a visité Disneyland.

Il y a 20 ans de cela, si le même enfant avait visité Disneyland, la rougeole n’aurait pas été plus loin que lui ou elle. Tout le monde était protégé – non pas parce que tout le monde était vacciné – mais grâce à l’immunité de groupe. Lorsqu’une proportion suffisamment grande de la population est vaccinée, la maladie n’arrive pas à se propager parce que les chances qu’une personne non vaccinée soit en contact avec une autre sont très faibles.

Bien sûr, on leur avait dit tout ça. Patiemment, on a expliqué ce qu’était l’immunité de groupe, réfuté les affirmations d’un lien entre vaccins et autisme, démonté les accusations de « toxines » dans les vaccins, mais ils n’ont pas écouté. Pourquoi? Parce qu’on pensait que les parents anti-vaccins ne comprenaient rien à la science. C’est indubitablement vrai, mais le mouvement anti-vaccins n’a, et n’a jamais eu, rien à voir avec la science. Lire la suite

Publicités