Le problème de la reproductibilité (Steven Novella)

Traduit de « The Reproducibility Problem », publié par Steven Novella le 31/08/2015 sur son blog NeuroLogica.


Une récente et gigantesque étude tentant de répliquer 100 études publiées en psychologie a reçu beaucoup d’attention dernièrement, non sans raison. La couverture médiatique a été généralement bonne, à vrai dire – probablement parce que les résultats sont plutôt bancals. Beaucoup se sont empressés de mettre en avant que « la science n’est pas cassée » tandis que d’autres se demandaient « la science est-elle cassée? »

Alors qu’ils étaient nombreux à être surpris par les résultats de l’étude, les auteurs en premier, je n’étais personnellement pas surpris du tout. Les résultats vont dans le sens de ce que je raconte depuis des années sur ce blog et sur SBM [NdT: Science-Based Medicine, un blog auquel contribue Steven Novella] – nous devons prendre beaucoup plus au sérieux la réplication.

Voici les résultats de l’étude: Lire la suite

Des probiotiques pour la santé mentale (Steven Novella)

Cet article sur les probiotiques et leur utilisation pour la santé mentale est une addition au précédent article sur les probiotiques déjà publié ici.

Article original: « Probiotics for mental health? », publié par Steven Novella le 26 août 2013 sur Skepticblog.


Je critique fréquemment le journalisme scientifique pour sa tendance à tomber dans l’un ou l’autre piège habituel – faux équilibre, exagération, perspective trompeuse, manquement à placer une étude dans son contexte plus large, extrapolation abusive, etc. Voici un article discutant du lien entre bactéries intestinales et santé mentale qui peut être utilisé comme exemple type de la façon de ne pas écrire un article de news scientifique.

L’article débute, comme c’est trop souvent le cas, par une anecdote émotionnelle. Les journalistes apprennent à trouver un angle humain afin d’attirer le lecteur, et je peux le comprendre. Mais ce style convient mieux aux faits divers qu’au journalisme scientifique sérieux.

Il y a de nombreux problèmes quand on applique ce style dans un domaine scientifique. Lire la suite

Image corporelle et doigt d’honneur

Je suis toujours fasciné par les expériences qui arrivent à tromper le cerveau. Les illusions d’optique en sont un exemple épatant, les illusions auditives, moins connues, sont tout aussi incroyables. Il existe aussi des illusions plutôt liées à la proprioception ou l’appartenance de membres du corps. C’est le sujet de l’article d’aujourd’hui.

Article original: « Body Image and Giving the Finger« , Steven Novella, Skepticblog, 23 septembre 2013


Les illusions sensorielles les plus impressionnantes sont celles qui utilisent des processus cérébrales dont l’existence ou la nécessité nous est inconnue. Très certainement, dans le top de ces illusions se trouvent les expériences sur la sensation d’appartenance du corps. Votre cerveau utilise les informations sensorielles afin de décider quelles parties du corps vous possédez, contrôlez, et où elles se trouvent dans l’espace. Ce processus peut être aisément trompé en lui faisant créer une image alternative – ce qui vous donne l’impression de posséder et contrôler des parties de corps factices, voire des avatars virtuels.

Divers chercheurs ont montré de façon cohérente cet effet basique alors qu’ils explorent les détails et les limites de ce phénomène. Une des expériences en question, publiée aujourd’hui dans Journal of Physiology,  ajoute quelques éléments nouveaux au tableau. Lire la suite

Le mythe du cerveau gauche – cerveau droit (Steven Novella)

L’article d’aujourd’hui porte sur le mythe du cerveau-gauche/cerveau-droit, c’est-à-dire la croyance que les gens ont une personnalité globalement affectée par la dominance d’un hémisphère cérébral sur l’autre. Steven Novella s’attache à critiquer cette idée dans un article publié le 6 août 2013 sur Science-Based Medicine: « Left Brain – Right Brain Myth ».


hemisityAprès des années passées à analyser des affirmations douteuses mais populaires, vous avez l’impression qu’à peu près toute connaissance passée à travers la conscience populaire est fausse, au moins en première approximation. Cela peut paraître cynique, mais pensez au domaine dans lequel vous avez une certaine expertise et comparez vos connaissances avec ce qu’une personne lambda croit connaître de ce domaine. Extrapolez maintenant à tout autre domaine d’expertise.

Je suis peut-être un sceptique, mais je ne suis pas un nihiliste. Je pense que la situation peut être améliorée, et est en train de l’être, en popularisant la science et d’autres domaines de la connaissance. Les experts se doivent d’être directement impliqués dans l’enseignement de leur domaine au public, et lorsqu’ils le sont, les croyances populaires peuvent être corrigées.

Un de ces exemples est le mythe selon lequel nous n’utilisons que 10% de notre cerveau. Lire la suite

Risques sanitaires des irradiations de Fukushima (Steven Novella)

Récemment, un collègue qui sait que je travaille dans le domaine de la médecine nucléaire (et donc de la radioactivité) m’a demandé ce que je pensais de Fukushima et des rapports alarmants de radioactivité détectée dans des poissons en Californie. Je ne suis un expert ni dans la physique de la radioactivité ni dans ses effets sanitaires, mais j’en sais tout de même assez, bien plus que le citoyen lambda, pour avoir une lecture éclairée des sources qui traitent du sujet.

Je lui ai répondu qu’il y avait peu de raisons de s’inquiéter, et c’était notamment basé en partie sur la lecture de l’article qui suit, Health Risk from Fukushima Radiation, de Steven Novella, publié sur le CSISOP en Juin 2014.


La peur est une émotion puissante, possédant d’évidentes fonctions protectrices. Cependant, la peur n’est pas toujours adaptative. Lire la suite