C’est un fait que les femmes gagnent moins que les hommes. Arrêtez de discuter. (Huffington Post)

Cet article est une réponse directe à l’article précédent, Non, les femmes ne gagnent pas moins que les hommes, de Christina Hoff Sommers. Comme je l’avais prévu, cet article a suscité des débats sur le groupe Zététique de Facebook où je l’ai notamment partagé, mais des débats extrêmement constructifs, nettement plus dépassionnés que les discussions qu’avait suscitées mon article sur le nucléaire (qui, soit dit en passant, n’était en réalité pas sur le nucléaire mais sur la perception des risques et les facteurs qui modulaient cette perception; le nucléaire n’était cité qu’à titre démonstratif). Les intervenants dans le débat ont avancé des arguments tout à fait pertinents et partagé des liens intéressants, et je me suis dit qu’il serait utile de faire une suite. Lire la suite

Publicités

Non, les femmes ne gagnent pas moins que les hommes (Christina Hoff Sommers)

J’imagine sans peine que le titre seul fera déjà grincer les dents ou lever un sourcil à certains. C’était à peu près ma réaction en cliquant sur le lien vers l’article original. Mais d’abord, le titre est beaucoup plus général que l’article, qui se focalise en fait sur une affirmation bien précise du président Obama lors d’un de ses discours. Et de façon générale, je pense qu’un débat sensible comme celui de l’égalité des sexes doit être alimenté par des faits justes. Il y a encore beaucoup de boulot avant d’arriver à une vraie égalité, mais la situation actuelle doit d’abord être décrite correctement avant de se lancer dans une série d’actions.

Le but de l’article ci-dessous est précisément cela. Si je le partage, ce n’est pas pour nier qu’il existe encore des discriminations envers les femmes, même dans nos pays dits modernes, mais pour susciter la réflexion à partir d’une base rationnelle. J’ignore, à vrai dire, si Sommers, l’auteure de l’article, a totalement raison dans son argumentation, mais elle a moins le mérite de la poser de manière rationnelle, en tentant de tenir compte des facteurs confondants et biais dans le calcul des salaires et de la différence entre salaires. Lire la suite